©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le Héros de la Famille

Quel mic-mac cet héritage !

Tout ce petit monde se retrouve à Nice. Nino et Marianne sont tous deux les enfants de Nicky, l’un de Simone sa première femme, l’autre d’Alice, qui n’était pas présente aux obsèques mais qui débarque peu après en balançant ses vannes à tout le monde.

Marianne, jeune femme d’affaires totalement stressée est...

... obsédée à l’idée d’adopter un enfant, car elle refuse de poursuivre une lignée de saltimbanques ; Nino par contre commence à découvrir l’environnement, à se rapprocher de son père et même un peu de sa mère. Pendant ce temps, au cabaret, le spectacle continue, mais même Pamela qui règle les spectacles des girls et la dame des vestiaires n’ont plus le moral pendant que Nicky se demande ce qui l’attend dans la vie, louvoyant entre ses deux ex et la charmante chanteuse Lea.

J’ignore quelle famille décomposée le scénariste Christopher Thompson a choisi comme exemple pour écrire son histoire, mais celle-ci est hilarante.

Bien que Gérard Lanvin porte le film sur ses épaules, avec beaucoup de sentiment dans le rôle de ce Nicky dépassé par les événements, qui voit débarquer des gosses qu'il ne connaît pas et des femmes qui lui compliquent la vie, ce sont ces femmes du film qui m’ont fait rire aux éclats.
Il faut suivre les échanges entre Catherine Deneuve balançant ses flèches à Miou-Miou, pleine de tendresse et d’humour, et leurs fous-rires lorsqu’elles ont bu un peu trop ensemble. Elles sont formidables, Deneuve surtout, en peste, est un régal !

Emmanuelle Béart, la jolie chanteuse qui se voudrait cynique, a un très joli brin de voix.
Quant aux héritiers, interprétés par Géraldine Pailhas et Michaël Cohen, ils ne sont pas mauvais, mais sans plus ; leurs personnages sont assez conventionnels mais j’imagine que c’est voulu dans cet univers plein d’apparences trompeuses. Il faut encore citer Claude Brasseur, dans le rôle de Gabriel, qui apparaît de temps à autre à son copain afin de lui remonter le moral, ainsi que Valérie Lemercier et Claire Maurier.

En tout cas, le film nous montre astucieusement que l’on ne connaît pas toujours ses amis, encore moins ses parents et pas ses enfants. C’est une histoire à voir en famille, question de savoir à quoi s’attendre si on hérite et si on a le sens de l’humour. D’habitude les héritages sont plutôt sujets à brouilles définitives… ici au moins, cela prête à rire.

C’est léger, amusant, il n’en restera pas grand’chose dans les mémoires après les fêtes, mais c’est un sympathique film de saison.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “Le Héros de la Famille”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié