©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Crazy Stupid Love


Comédie Américaine sur la crise de la quarantaine réalisée par John Requa et Glenn Ficarra, ce film est sorti mi septembre sur les écrans de l’hexagone.

Il ressemble fort une pièce de théâtre de vaudeville. Le sujet est somme toute très classique, du vu et du déjà vu. Le résultat ne m’a pas vraiment transporté de plaisir pourtant le scénario est bien ficelé, les acteurs jouent justes et même par moment certaines répliques sont vraiment savoureuses et amusantes. Alors pourquoi je n’ai pris que peu de plaisir à voir ce film, sans doute parce que très vite on peut imaginer la suite et la fin à l’exception de petits rebondissements, tirés par les cheveux, mais en fin de compte très classique eux aussi dans ce genre de scénario.




Je retiendrai surtout le relookage de Cal Weaver (Steeve Carell) par Jacob Palmer (Ryan Gosling) véritable gravure de mode et sexy à souhait, probablement le meilleur du film. A leurs côtés ont retrouve la belle et talentueuse Julianne Moore dans le rôle d’Emily Weaver, Emma Stone dans celui d’Hanna, Analeigh Tipton (Jessica), Jonah Bobo (Robbie) et la surprenante Marisa Tomei qui nous propose un surprenant « pétage de plomb » dans le rôle de Kate, une des conquêtes du nouveau Cal. Enfin quelques apparitions de Kevin Bacon, un sacré casting en définitive !




Si vous souhaitez en savoir plus, voici tout d’abord le résumé de la production où tout est dit, et la bande annonce.
Synopsis
A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu…sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son cœur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

Bande annonce


Enfin je vous invite à lire la critique de Niki, qui est beaucoup plus enthousiaste.

Tekiro

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : coupe cheveux jacob crazy stupid loveling ;
Discussions
Pas d'avis pour “Crazy Stupid Love”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié