©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Déjà Vu, de Tony Scott

Jour J -4

Arrive sur les lieux l’agent spécial Carlin, spécialiste en explosifs. Il est contacté par le FBI et découvre avec stupeur une section spéciale du bureau, du genre « top secret », ayant à sa disposition un appareil permettant d’ouvrir une sorte de porte sur le temps et d’observer les événements du passé s’étant déroulés...

... exactement 4 jours, 6 heures et quelques minutes avant l’événement.
Doug entreprend dès lors une course contre la montre et bien qu’en principe on ne puisse changer le cours de l’histoire, il espère sauver la vie d’une jeune femme et de centaines d’innocents, ainsi que capturer le tueur, si possible d’arrêter sa volonté meurtrière.

Inutile de dire que tous les critiques se sont engouffrés comme un seul homme dans le jeu de mots que permet le titre, à savoir « Déjà Vu » (prononcez : « dayjà voue »).
En principe ils n’ont pas tort : les histoires sur l’exploration du temps et les effets quantum sont l’un des sujets favoris, tant au cinéma qu’à la télé, depuis «The Time Machine » de H.G.Welles. Que ce soit « Back to the Future », « Time Cop », « Time Machine » au cinéma, ou « Code Quantum », « Stargate », « Star Trek » ou « Sliders » à la télé, la liste est longue de toutes les aventures explorant le passé ou le futur. Et à chaque fois, ça fonctionne !

En tout cas pour moi, c’est le cas. Une fois encore, j’ai « marché » à fond dans cette histoire où il ne faut pas chercher de vraisemblance sinon on quitte la salle.
A la fois film de science-fiction, thriller et drame romantique, « Déjà Vu » est passionnant du début à la fin ; l’effet de suspense fonctionne bien, avec une petite touche d’humour pour alléger la tension.

Denzel Washington est l’agent Carlin, sympathique et efficace ; il est recruté par Val Kilmer, le chef de la section spéciale. Un Val Kilmer sympa mais qui a pris fameusement quelques kilos ! L’élément féminin est la jolie Paula Patton et c’est Jim Cavieziel qui a le rôle du méchant. Dans les rôles secondaires on trouve, entre autres, Adam Goldberg et Elden Henson, des habitués de séries télé.

Rappelons que Tony Scott est le réalisateur de la série « NUMB3RS », mais aussi des excellents films d’action « Man on Fire » (également avec Denzel Washington), ainsi que « Spy Games » avec Robert Redford et Brad Pitt. Il est aussi le frère du réalisateur Ridley Scott (Alien) avec lequel il co-produit « NUMB3RS ».
« Déjà Vu » n’est peut être pas un scénario des plus originaux, mais on passe un très bon moment.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : deja vu de ridley scott ;
Discussions
Pas d'avis pour “Déjà Vu, de Tony Scott”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié