©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le Juste Milieu

Heu-reux !

Ensuite, et surtout, parce qu’interprétée par quatre comédiens inénarrables (Uffner, Buysse, Goslain déjà cités et Philippe Résimont) cette pièce vous mettra de bonne humeur, donc vous serez heu-reux . C.Q.F.D.

Nous vivons une époque formidable, je ne suis pas la première à vous le dire, non ?

La preuve, pour apprendre à...

... être heureux nous avons tout, je dis bien TOUT, sous la main : psys, yoga, coach, bouquins, cd de relaxation, cours d’épanouissement personnel, j’en passe et des meilleurs.
Pourtant les auteurs et interprètes de cet « atelier du bien-être loufoque » vous apprendront que tout cela ne vaut pas cette vraie fausse conférence sur le sujet ; vous y apprendrez enfin la vérité sur vous-mêmes, vous saurez qu’en riant vous masquez, en réalité, un chagrin profond. D’ailleurs, les conférenciers sur scène sont-ils heureux ? pas sûr !

Geneviève, son mari Jean-Marc, son frère Didier et Gilles (qu’elle aime en secret … enfin presque) vous expliqueront pendant quelques 90 minutes comment vous servir de leur méthode, LA METHODE, en fait, la seule, l’unique, la bonne à nulle autre pareille.

Ils partageront avec vous leurs propres expériences, l’usage du « Quiet-Bag » (un petit sac très utile pour y déverser le trop-plein de vos humeurs), le principe « Lestage/Délestage » (pour ce dernier, croyez-moi, ça fonctionne très bien !).
Vous quitterez rapidement ces « Hoooos » et ces « Baaaaah » qui vous pourrissent la vie ; vous quitterez les zones « GZ » (ground zero) et « C » (climax) – en français dans le texte – pour retrouver enfin cette ligne droite, plate et nette qui fera de votre existence un havre de paix et de félicité !

J’adore le Théâtre de la Toison d’Or ; à chaque fois que je sors de là, je baigne totalement dans l’euphorie provoquée par l’intense travail de mes zygomatiques et toutes les endorphines dont on m’a inondée. Evidemment du côté maquillage, c’est moins bien car comme je pleure de rire, mon rimmel coule… je devrais peut-être me faire rembourser la place ?

Difficile de ne pas penser au film « La Cloche a sonné », de Bruno Herbulot, où l’on tourne aussi en dérision le « bonheur obligatoire », sous les traits d’un guru interprété par Lucchini tentait d’inculquer des notions de bonheur zen à un groupe dont François Cluzet était l’élément perturbateur; toutefois « Le Juste Milieu » imaginé et interprété par des pros de l’humour le vaut bien et ne donne qu’une seule envie, retourner chaque soir au théâtre afin d’en profiter au maximum. En sortant de là vous jetterez joyeusement tous les somnifères et anti-dépresseurs qui occupent l’armoire de votre salle de bain.

Mais on le sait, rire le ventre vide peut être dangereux ; si, si, croyez moi sur parole, on rit moins bien quand l’estomac, lui, grogne ; aussi il est désormais possible de titiller ses papilles gustatives. On peut donc déguster de délicieux en-cas avant le spectacle ou alors, si vous n’aviez pas faim avant, le fait d’avoir ri vous aura certainement donné faim après, vous pourrez vous sustenter au bar-foyer reconverti en charmant resto-bar. Simple, mais bon !
Le seul problème, c’est la « préposée » au service : elle a une fâcheuse tendance à servir qui bon lui semble, sans tenir compte de certaines personnes ; cette mésaventure m’est malheureusement arrivée et ce n’est pas très agréable.

Le Théâtre a aussi pris l’initiative d’offrit des moments de pur bonheur à 4 très heureuses personnes, au début des représentations de janvier, en offrant 15 minutes de « massage assis », c'est-à-dire un massage relaxant, ayant pour but de soulager le corps des tensions du travail ; on se concentre sur les points les plus sensibles du corps : nuque, dos, bras, mains, tête. La technique est basée sur celle de l’acupuncture ; la stimulation des points d’acupuncture met en équilibre l’énergie corporelle. On est simplement assis sur une chaise et il n’est même pas nécessaire d’ôter ses vêtements, ce qui permet de le pratiquer en entreprise, salon, aéroport ou même en rue.

Pour visiter le T.T. Or : https://www.theatredelatoisondor.be/spectacle.php?id=5


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “Le Juste Milieu”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié