©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Borgia, saison 1 – Tom Fontana

Les Borgia triomphent à l'écran comme dans les librairies, avec la diffusion de deux séries télévisées (la production américaine The Borgias créée par Neil Jordan et la version franco-allemande Borgia de Tom Fontana, disponible en DVD), la parution de plusieurs essais (Les Borgia : Enquête historique de Guy Le Thiec, Les Borgia d'Ivan Cloulas, Lucrèce et les Borgia de Geneviève Chastenet, Les Borgia de Marcel Brion...) et romans historiques (La dynastie Borgia de Danny Saunders, Le sang des Borgia de Mario Puzo, Les Borgia de Claude Mossé...) ainsi que la réédition d’œuvres classiques (Les Borgia d'Alexandre Dumas, Lucrèce Borgia de Victor Hugo, Borgia ! de Michel Zevaco...).

La première saison de la série créée par Tom Fontana avec John Doman (Rodrigo Borgia/Alexandre VI ), Stanley Weber (Juan Borgia), Mark Ryder (Cesare Borgia) et Isolda Dychauk (Lucrezia Borgia) dans les rôles principaux, a été diffusée en France sur Canal+ en octobre et novembre 2011. Le DVD est sorti juste après. Il contient 12 épisodes de 52 minutes et nous conduit en 1492, peu de temps avant la mort du pape d'Innocent VIII. Rodrigo, le doyen de la famille Borgia, occupe depuis plus de 30 ans la charge de vice-chancelier de l'Église romaine, la place plus élevée du Saint-Siège (après celle du pape bien-sûr). Il doit sa nomination à son oncle, feu le pape Calixte III (Alfonso Borgia). Pour ce haut dignitaire de l’Église, qui est d'origine espagnole, il s'agit d'une part de s'imposer face aux vieilles familles italiennes et, d'autre part, d'assurer l'avenir de ses descendants (Juan, Cesare, Lucrezia et Goffredo)... Car la morale et les mœurs de la Renaissance n'étaient pas exactement celles de notre temps. Néanmoins, le népotisme et les scandales ont leurs limites et les Borgia doivent faire face à la calomnie et aux complots fomentés par leurs ennemis. Parmi les plus farouches, il y a le cardinal Giuliano della Rovere (le futur pape Jules II), ainsi que les familles Orsini, Colonna et Sforza, chacune soutenue par des puissances extérieures (la France, le royaume de Naples, le duché de Milan...). Rodrigo Borgia, quant à lui, compte davantage sur l'appuie les rois très catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Espagne, et la bienveillance du Saint Empire romain germanique des Habsbourg. Il espère bien succéder au pape Innocent VIII sur le trône de Saint-Pierre, empêcher Charles VIII de France de s'emparer de Naples et de Milan, unifier les états italiens et réformer l’Église corrompue par la simonie, le trafic d'indulgences et le vice.


Nous l'avons déjà dit, l'histoire des Borgia a été entachée par la propagande et la calomnie. Il est donc difficile de faire la part du vrai et du faux. Il semble que Tom Fontana ait fait son propre tri et l'ensemble est relativement sobre, même si plusieurs faits relatés n'ont jamais été prouvés. La construction de la série est plutôt intelligente puisque chaque épisode se termine sur un élément de suspense (même si, bien-sûr, l'histoire est plus ou moins connue d'avance) qui tient le spectateur en haleine. Les costumes et les décors sont somptueux et les acteurs suffisamment convaincants. Il faudra attendre le mois d’octobre 2012 pour visionner la suite (la saison 2) sur Canal +. En attendant, vous pouvez peut-être vous consoler avec la série créée par Neil Jordan. La saison 1 est actuellement diffusée sur TPS Star et la saison 2 est prévue à partir d'avril 2012.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : borgia saison 1 ; les borgias saison 1 ; borgia tom fontana ;
Discussions
Pas d'avis pour “Borgia, saison 1 – Tom Fontana”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié