©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Discworld - Bienvenue cher touriste !

Discworld (ou le Disque-Monde en français) est une œuvre de Terry Pratchett qui regroupe un grand nombre de romans situé dans un vaste univers, un univers absurde parodiant ouvertement l'heroic fantasy. Cette série est à l'origine de nombreux jeux de plateaux et vidéos, ainsi que de quelques adaptations télévisées dont "Going Postal" dont j'ai déjà eu le plaisir de vous parler.

Cette adaptation nommée Discworld du nom de cette fantastique saga, est en fait d'une mise en image des deux premiers livres de celle-ci, "The Colour of Magic" et de "The Light Fantastic)" ( La Huitième Couleur et Le Huitième Sortilège)



Résumé

Rincevent, sorcier si peu doué que malgré ses 40 années passés à l'université Invisible, il vient d’en être expulsé. Peu de temps après, dans une taverne de la ville d'Ankh-Morpork, il faut la connaissance de Deux Fleurs, le premier touriste du Discworld. Deux-fleurs est accompagné de son coffre, "le bagage", presque un personnage à lui tout seul. A contre coeur, Rincevent accepte de lui servir de guide pour un voyage à travers l’immense territoire de Discworld. Leur excursion va virer à la grand-aventure : pourchassés par le sanguinaire Trymon, ils vont devoir affronter trolls et dragons et sauver Discworld de sa destruction.








Une belle réalisation

Cette version de trois heures (deux téléfilms de 90 minutes) est une adaptation très fidèle des deux romans où quasiment rien n'est oubliés des aventures des deux héros - même si des personnages tel Hrun ou le troll d'eau sont absents - Rincevent le magicien, encore plus vrai que nature, et Deux-fleurs le touriste. On retrouve également l'humour omniprésent dans les romans. On s'attache très vite aux nombreux personnages incarnés par une distribution étonnante pour une "simple" production télévisée anglaise. On retrouve ainsi David Jason qui joue un Rincevent de 40 ans plus vieux que son personnage, Sean Austin (acteur multi-facette dont le rôle le plus connu est celui de Sam dans la trilogie du Seigneur des Anneaux) dans la peu de Deux-Fleurs le touriste en chemise Hawaïenne, ainsi que Tim Curry, Christopher Lee, Jeremy Irons ou Brian Cox dans le rôle du narrateur. Sans oublier, tout comme dans "Going Postal" une courte apparition de Terry Pratchett lui-même, cette fois ci dans le rôle d’un astrozoologiste.
Une version de trois heures qui passent à toute vitesse et ne laisse au spectateur aucun répit, les aventures de Rincevent et Deux-Fleurs allant de rebondissement en rebondissement, et toujours dans des situations hilarantes et imprévues.

L'univers de Terry Pratchett est pour le moins à part, et il n'est pas aisé de le représenter, mais Discworld est un de ces belles réussites que savent parfois nous offrir les réalisateurs de télévision. Bien sûr les maigres budgets de ce genre de réalisation limitent les effets spéciaux, pas toujours de bonne facture, mais cela ne gâche en rien le plaisir de voir ce téléfilm. D'autant que la bande-son est riche en thèmes loufoques collant parfaitement à l’ambiance générale.

Bande annonce



Tekiro




Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “Discworld - Bienvenue cher touriste !”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié